Cahier des charges

Copyright © All Rights Reserved

 

 

Le conseil du mois

 

 

 

 

 

 

 

Ets Calomne

 

8, rue de Boussu

7340 Colfontaine

 

Tél. : 0477/ 805 112

Pavage, dallage et terrasse bois

Ets CALOMNE

Entreprise de pavage et terrasses en bois

Techniques de placement

Cahier des charges

 

Lors de la réalisation d'une terrasse en bois, l'endroit où elle se situera sera prépondérant pour établir la technique de pose.

S'il s'agit de rénover une terrasse existante en dur (carrelagen pavage, dallage, béton coulé, stabilisé, etc...), il sera possible de réaliser un pose sur plots.

S'il s'agit d'une création sur un sol en terre, la technique de la pose sur pieux sera souvent privilégiée.

D'autres techniques peuvent être utilisées dans des cas plus spécifiques comme une terrasse suspendue, une terrasse sur toiture plate, et d'autres encore.

Nous nous attarderons donc ici aux deux techniques les plus courantes : sur plots et sur pieux.

 

1. Pose sur plots :

 

Pour la pose sur plots, il faut d'abord s'assurer de la bonne évacuation des eaux sur la terrasse existante. Ensuite, il faudra contrôler qu'il y a un minimum de 13 cm disponible sous le niveau supérieur du seuil de porte ou fenbêtre le plus bas. Cet espace sera indispensable pour installer la structure de la terrasse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette structure sera réalisée avec un chaînage pour augmenter la résistance de l'ensemble.

Une fois la structure réalisée, les planche pourront alors être fixées. A l'idéal, les planches seront fixées avec les vis apparantes, cette technique impose un préforage des trous et l'utilisation de vis en inox. La difficulté sera de bien aligner les vis pour des raisons évidentes d'esthétisme. Cette technique permet un meilleur maintient de la planche sur la totalité de son épaisseur tout en évitant un "tuilage" de la planche.

La technique par clips (visserie cachée), plait souvent par le fait qu'aucune vis n'est visible. Malheureusement, la solidité s'en ressentira un peu ...

 

Terrasse sur toiture plate :

 

La pose sur plots permet également de réaliser des terrasses sur toit plat. Bien évidemment, avant toute intervention, il conviendra de vérifier la bonne évacuation des eaux pluviales. Cela signifie d'abord que toutes les pentes convergent vers le trou d'évacuation avec une pente minimale de 1%. Ensuite, assurez vous que le trou d'évacuation n'a pas engendré un pli dans l'étanchéité, ce qui occasionnerait une rétention d'eau (ce qui n'est pas dramatique, mais il est préférable d'éviter ce genre de désagrément...). Cette étanchéité, de préférence en EPDM (film de caoutchouc similaire aux chambres à aire d'une roue de vélo), devra remonter le long des murs sur un minimum de 10 cm . Le bord de cette étanchéité sera ensuite protégée par un solin en zinc bien ancré dans un joint de maçonnerie.

 

2. Pose sur pieux :

 

La technique est relativement similaire à la pose sur plots mais ces derniers sont remplacés par des pieux en bois solidement encrés dans le sol. Certains sols se prettent mieux à cette technique que d'autres. Il faut donc faire son choix en toute connaissance de cause. L'expérience est alors primordiale.

Pour bien travailler, il faudra placer les lambourdes à même le sol, tous les 50 cm environ. On enfoncera alors des pieux de chaque côté des lambourdes (en alternance) à une profondeur suffisante. Une fois cette tâche terminée, placez les lambourdes à niveau en les maintenant à l'aide de serre-joints. Vissez les lambourdes et coupez les pieux qui dépassent.N'oubliez pas, comme pour les terrasses sur plots, de réaliser un chaînage qui consolidera la structure. Il ne reste alors plus qu'à installer le plancher en pensant à préforer les trous avant tout vissage.